MONDE
Partagez

Mon ado bourgeonne … que faire ?

par Angels And Cole 29-08-2017

L’adolescence, c’est la période ingrate par nature. Pas facile à vivre pour les ados eux-mêmes et pour nous aussi parents. Leur corps change, leur caractère aussi. La faute à qui  ? Aux hormones qui transforment leur corps et leur humeur.

Si comme moi vous vous demandez qui est cette personne qui oscille entre excitation, irritabilité, agressivité ou léthargie, ne cherchez plus, il s’agit de votre ado. Ce chamboulement hormonal qui nous désarme en tant que parent est aussi la cause de boutons disgracieux pour ma fille comme 80% d’adolescents. Alors je reste à l’écoute, je lui dis que c’est fréquent à l’adolescence (je ressors mon pourcentage de 80 %), je lui dis que d’autres ont peut-être une belle peau mais sûrement d’autres problèmes, que ce n’est pas grave et qu’il y a bien pire dans la vie  …. Autant vous dire que c’est comme si je « pissais dans un violon ». L’ado, lui, il s’en « tape » des autres et ce qu’il veut c’est ne plus avoir un seul bouton.  

Que faire ? tout d’abord veiller au grain. Il est important que cette acné à la noix ne le coupe pas de sa vie sociale ou lui fait subir trop de moqueries (Les ados ne se loupent pas, c’est pas nouveau).  

Et puis tenter d’éradiquer l’acné ou tout du moins essayer de la diminuer afin qu’elle ne laisse pas trop de séquelles au sens propre comme au figuré.   

Bien se laver la peau 

C’est la base (comme dirait mon ado) … la règle number one : il faut se laver la peau matin et soir avec un gel moussant ou un savon adapté. 

A la maison on est adepte des produits La Roche Posay, accessibles en pharmacie et parfaitement adaptés aux peaux acnéiques, grasses et sensibles. Des équivalents existent chez Avène ou Bioderma. Que votre ado essaye et trouve celui qui le convient le mieux.  

  • Pour laver la peau  : Effaclar, gel moussant purifiant 
  • Pour la démaquiller et la purifier  : Effaclar, l’eau micellaire à appliquer à l’aide d’un coton pour nettoyer et éliminer le fond de teint le cas échéant 
  • Pour l’hydrater, Hydréane légère  
  • Pour la soigner, Effaclar Duo + qui grâce à son action anti-inflammatoire et anti-bactérienne agit sur les boutons et rougeurs. Utiliser quotidiennement, il régule la production du sébum et libère les pores obstrués.  

Les gommages sont à utiliser avec parcimonie. Ils peuvent agresser la peau et causer l’effet inverse  : aggraver l’acné. Privilégier les masques au moins une fois par semaine pour purifier la peau. Nos préférés  :  

  • DERMAGOR Matiderm. Il purifie, matifie, assainit avec un effet séborégulateur (régule le dit sébum, cause de tous les maux) 
  • CAUDALIE Masque Instant DETOX qui élimine les toxines et impuretés.  

Alors malgré tous les efforts déployés et mes passages répétés en pharmacie, ma fille n’était toujours pas satisfaite et l’arrivée des règles n’a pas amélioré les choses (les fameuses hormones … vous vous souvenez  ?). J’ai tout de même attendu qu’elle soit en demande de voir des spécialistes car je ne voulais pas en rajouter. L’acné c’est pas grave, ça part comme ça vient … c’est juste une mauvaise période.  

Tenter l’homéo 

Elle peut s’avérer efficace à long terme …. Vu le questionnaire auquel il faut répondre (avez-vous soif  ? mangez-vous sucré ou salé  ? dormez-vous bien ? transpirez-vous ? etc ….)., chaque prescription est spécifiquement adaptée à chacun. Nous sommes reparties avec les fameuses granules, une lotion désinfectante naturelle à base de lavande pour désinfecter la peau et du zinc en gélules efficace également contre l’acné pour son action anti-inflammatoire.  

Passer chez le dermato 

Après 3 mois d’attente pour un rendez-vous, nous voilà chez le dermato qui propose différents traitements en fonction du type et de la gravité de l’acné.  

  • Un traitement local à base de crèmes ou lotions qui vont sécher les boutons et la peau aussi. Il faut quelque fois espacer les applications, bien hydrater la peau et tenter les masques hydratants quand la peau pèle trop.  
  • Des antibiotiques locaux à base d’érythomicine 
  • Des antibiotiques oraux. C’est un traitement de 3 mois à prendre en dehors de la période estivale qui s’est révélé de notre côté efficace. Comme les antibiotiques ne sont pas sans effet pour l’intestin, il est indispensable de prendre des probiotiques pour protéger la flore intestinale le long du traitement.

www.laroche-posay.fr

www.dermagor.fr

www.caudalie.com

par Angels And Co

Partagez